Si les rives de la Seine, quai Branly à Paris, servent d’écrin aux bulbes dorés de la cathédrale orthodoxe russe depuis le 5 décembre 2016, à 22 km de là, celles de la rivière Yerres à Epinay-sur-Sénart peuvent s’enorgueillir de border depuis 2009 le seul séminaire orthodoxe russe hors de Russie.

Jérôme Mauduit s’est rendu sur place pour vivre en immersion avec cette vingtaine de jeunes hommes venus de Russie, d’Ukraine, de Pologne et même d’Haïti : ils sont installés dans un ancien monastère catholique doté d´une belle église en bois venu par bateau de Russie. Le réalisateur nous propose ce soir à 20h40 son film sur la vie de ce séminaire pas comme les autres. Un séminaire « au service de la formation et de la rencontre des Chrétiens d´Orient et d´Occident ».

En effet, l’existence de ce séminaire Sainte-Geneviève est le fruit de la volonté du patriarche de Moscou Alexis II, volonté poursuivie par son successeur Cyrille. Leur but : permettre à des futurs prêtres de l’Eglise orthodoxe russe de se former aux meilleures facultés françaises, de connaître la réalité quotidienne de l’Occident, du poumon occidental de l’Eglise, de ses clercs et de ses fidèles. Et aussi de se faire connaître ; le moyen, en sus de la prière, de se retrouver entre frères d’un même Père, de retrouver la pleine communion entre chrétiens.

Ce documentaire donne à voir et écouter ce que pensent ces prêtres, professeurs et séminaristes orthodoxes russes à propos de l´Occident, de la France et de ces catholiques qu´ils sont venus découvrir à la demande de leur patriarche.

Documentaire Le Paris orthodoxe russe réalisé par Jérôme Mauduit et coproduit par KTO et Crescendo Media Films, diffusé ce lundi 19 juin à 20h40 et à revoir ensuite sur cette page.